Les cookies nous permettent de vous offrir une expérience de navigation agréable.En utilisant notre site Internet, vous acceptez le paramétrage des cookies par ghd. Politique de confidentialité mise à jour le : 05/06/2018
Laura Hughes

LAURA HUGHES, ROYAUME-UNI

DIAGNOSTIQUÉE À 25 ANS

Dites-nous en un peu plus sur vous, votre âge et votre histoire?
Ma co-habitation avec le cancer du sein a débuté à mes 25 ans. J'ai découvert une petite boule dans mon sein gauche et j'ai ensuite suivi un an de traitement, dont une chimiothérapie et une mastectomie. Suite à cela et en parralèle de ma reconstruction mammaire, j'ai commencé à me reconstruire et à retrouver une vie normale. Mais en octobre 2016, à 28 ans, j'ai été de nouveau diagnostiquée d'un cancer du sein de grade 4, incurable, pour lequel je reçois maintenant un traitement toutes les 3 semaines dans le but de me stabiliser.

Racontez-nous comment vous avez découvert les premiers symptômes de la maladie?
J'ai découvert une boule de la taille d'un petit pois, un matin sous la douche. J'étais en voyage en Australie à ce moment. J'utilisais habituellement un gant de toilette, mais cette fois, je ne l'avais pas sorti de mon sac et j'ai donc utilisé mes mains pour appliquer le gel douche. Et c'est ce jour-là que j'ai découvert, de façon inattendue, cette grosseur.

Pensiez-vous que le cancer du sein pouvait vous toucher? Si non, pourquoi?
J'avais 25 ans. Je me disais que j'étais trop jeune. Je ne connaissais personne de cet âge atteint d'un cancer. Je n’avais jamais contrôlé ma poitrine et on ne m’avait jamais expliqué que je devais le faire ou comment procéder.

Comment cette expérience a-t-elle affecté votre relation avec vous-même?
Au début, j'ai perdu toute confiance et je me détestais, moi et mon corps. J'ai perdu certains amis, mais j'en ai aussi gagné un tas, qui me comprenaient vraiment. Au fil des années, j'ai appris à m'aimer de nouveau et j'ai développé une nouvelle confiance en moi que je n'aurais jamais cru avoir. Le cancer m'a forcé à profiter de la vie le plus possible. Je dis désormais oui à la plupart des choses et je suis reconnaissante chaque jour d'être là.

Quel est le message que vous souhaiteriez faire passer aux jeunes femmes qui ne vérifient pas leurs poitrines régulièrement?
L'auto-palpation ne vous prend que 5 minutes de votre vie chaque mois et pourrait vous sauver et vous empêcher d'endurer ce que j'ai vécu.

SI VOUS NE DEMANDEZ PAS GHD, VOUS N'AUREZ PAS GHD

Obtenez le cadeau que vous voulez vraiment en demandant votre produit coup de coeur.

Cette année, mon cadeau rêvé

Envoyer une idée cadeau à:

limité à 19 caractères
150 caractères maximum
*Champs obligatoire
VOTRE DESTINATAIRE N'A PAS REÇU votre indice

Malheureusement, {0} ne souhaite pas recevoir d'emails de ghd. Nous ne parvenons pas à lui envoyer votre indice. Mais pas d'inquiétude, il y a de nombreuses autres façons de se voir offrir le cadeau de ses rêves :

  1. Rendez-vous en salon pour y trouver des cartes rumeur ghd : un concentré d'indices.
  2. Positionnez stratégiquement un magazine ouvert sur une page de publicité ghd.
  3. Partagez nos articles sur les réseaux sociaux avec.

VOUS AVEZ ENVOYÉ TROP D’IDÉES CADEAU

Merci d’avoir partagé votre produit coup de cœur. Malheureusement, vous avez atteint la limite pour aujourd’hui, mais revenez demain pour être certain(e) d’obtenir vos produits les plus désirés.

Merci

Augmentez vos chances d'obtenir le cadeau qui vous plaira vraiment en partageant votre coup de cœur ghd sur les réseaux sociaux.

ENVOYER UNE AUTRE IDÉE CADEAU

Soyez sûre d'avoir votre duo de rêve et envoyez plus d'idées cadeau.